• 22 / Jun / 2024
Fermer

Cohabitation avec la belle-famille: Témoignage de Fatou Binetou; Ma belle-famille est un don de Dieu

 « Ma belle-famille est un don de dieu, la cohabitation est à l’image d’un paradis » « Je suis mariée depuis bientôt 9 ans .J’étais très jeune a l’époque je n’avais que  18ans. Lorsque je  me mariais  j’étais une jeune fille encore a l’école sans grande expérience de la vie. Mon mari n’a pas eu la patience d’attendre que je termine l’année du BAC alors il m’a épousé et j’ai rejoint deux jours plus tard le domicile conjugal.

J’avais beaucoup d’appréhensions j’avoue, quant à la façon dont j’allais être accueillie .Je me posais également beaucoup de questions. Je me demandais si j’allais pouvoir continuer à vivre dans la quiétude, si ma belle-famille n’allait pas m’exploiter à cause de mon jeune âge, s’il n’allait pas creuser un fausset  entre mon mari et moi. Tant de question auxquelles je n’ai pas tardé à avoir des réponses.
Aussi surprenant que cela puisse paraitre j’ai eu le soutien du plus petit membre de ma belle-famille au plus grand. Tous faisaient des pieds et des mains pour me permettre de continuer à étudier et à profiter de mon mari le maximum possible. Je ne cuisinais pas, je ne faisais pas le  linge même pas un petit nettoyage dans la maison, je devais juste me concentrer sur mon mariage. Dès que je voulais toucher à quelque chose ma belle-mère ainsi que mes belles sœur s’y opposaient toutes fermement .Aujourd’hui j’ai 27 ans et mon couple est plus que jamais solide et uni.

Avec la cohabitation, ma belle-famille m’a appris des valeurs comme l’esprit de partage, la grandeur de l’âme d’une personne ainsi que son niveau de tolérance ; ce qui est selon moi  un cocktail suffisant à l’épanouissement d’un couple. Je vis avec eux depuis toujours, et leur soutien à mon égard n’a jamais failli. JE travaille dans une banque et je n’ai pas beaucoup de temps, je suis absente de la maison pendant au moins 8 heures de temps et pourtant cela n’a jamais été un problème pour eux ni pour mon mari .

Ma belle-famille m’adore et je le leur rend bien. La cohabitation est plus que parfaite depuis toujours »
 

STG : AISSATA NDIAYE