• 05 / Dec / 2022
Fermer

Les chutes de Dindéfelo, un des joyaux du Sénégal

Il est de coutume chez nous africains, de penser que pour découvrir de belles choses ou encore pour passer de belle vacances dans un univers apaisant et magnifique, nos pays ne font pas du tout l’affaire. Hors, quelque part dans le Sénégal, se trouve un joyau scintillant de milles couleurs tel un diamant au soleil car on y trouve  vraiment du tout au sens large du terme. Nous vous amènons faire un tour à la cascade de dindéfelo à KEDOUGOU.


Kédougou, une région au Sénégal comparable à un joyau abandonné au pays de la teranga. Les ressources naturelles ne manque pas de ce côté du Sénégal oriental : or, fer, phosphate, cuivre …Kédougou est situé à 700 kilomètres de la capitale sénégalaise. Ce qui fait son charme, ce sont les chutes d’eau de dindéfélo.

 Situé dans le département de Kédougou, au milieu d’une végétation dense parsemée de blocs de roche, ladite localité est une anse naturelle à la chute époustouflante, ou disons un paradis sur terre.  Dindéfélo est en effet un pur  bonheur sur le lit de la cascade tel le centre d’un paradis perdu, c’est un espace naturel au climat éternellement doux. Ce coin du Sénégal est un jardin d’éden naturel au paysage tapissé d’une verdure luxuriante ou se cachent de véritable piscine à l’eau si claire et belle qu’elle teinte le coton des nuages qui passent. Enfoui dans le cœur du blédougou, à plus d’une heure de voiture de Kédougou, après les collines d’ibel et de bandafassy qui vous donne l’impression de toucher le ciel car si loin du monde mais si près de dieu. Le spectacle qui s’offre à vos yeux, à la vue des chutes de dindéfélo est à la fois saisissant et extraordinaire. L’eau descend de la partie la plus haute d’un des parois de la cascade, à plus de 100 mètres, pour se déverser dans l’anse naturelle réceptacle de cette manne du ciel. Les eaux sont propices à la baignade car une fois dedans on plonge dans une douce fraicheur qui donne envie de rester éternellement dans cette aura de paix.


Par ailleurs, la végétation à dindéfélo est remarquablement luxuriante et abrite de ce fait le dernier peuplement des chimpanzés au Sénégal.il Ya une vingtaine d’espèces de chimpanzés, dans la réserve naturelle communautaire sur une superficie de 13 000 hectares. Elles sont reparties en 3 groupes : à Dindéfélo, a Ségou, et un dernier groupe à Niandoma. Des instituts de recherche sont en train de mener des études sur le mouvement de ce peuplement de chimpanzés dans leurs habitats pour mieux comprendre leurs habitudes et leurs mode de vie au milieu de cette nature vouée au bonheur de sa flore et de sa faune. Un des plus beaux spectacles a Dindéfelo, c’est surement la compétition de ces animaux et des populations pour la cueillette du »madd » ou Saba senegalensis. Cette partie du pays est très prisé par les touristes occidentaux. Cela  ne fait qu’attester encore plus de la beauté des lieux. Dindéfelo est un succès de la nature que le seigneur a gratifié au pays de la téranga.  

STG AISSATA NDIAYE