Entretien avec Marlène Nahm, cette jeune togolaise qui soigne grâce à l'argilothérapie.

Entretien avec Marlène Nahm, cette jeune togolaise qui soigne grâce à  l'argilothérapie.

Qui est Marlène NAHM?

Togolaise, jeune maman de 21 ans, nantis d'un BCA (Bachelor of Computer Application), à l'état civil je suis Marlène Yempabe NAHM-TCHOUGLI.

Parlez-nous de votre parcours professionnel ?

Après l'obtention de ma licence il m'était question de faire une pause pour apprendre à devenir mère et pour souffler un peu (lol) c'est ainsi que chemin faisant j'ai embrassé l'entrepreneuriat.

Que faites-vous avec l’argile ?

Argile du Soleil est une structure qui transforme l'argile blanche, rose, verte, jaune (pour les couleurs d'argile que nous trouvons sur le territoire Togolais) ou Kalaba appellation courante en des produits thérapeutiques adapté (ovules, collyre,  lait, suppositoires...). J'ai grandi dans un  univers entrepreneurial avec une mère enseignante et argilothérapeute et je suis devenue maman très jeune à l'age de 20 ans. Le fait de travailler et de porter au meme moment ma casquette de mère sans trop de stress et de difficultés, gagner au autonomie financière et surtout à contribuer à faire le bien-être et la santé de bon nombre de personnes, sont entre autres les raisons qui m'ont poussé à l'entrepreneuriat. La cause pour moi était noble.

Quels sont vos objectifs en moyen et long terme ?

Aujourd'hui le but  c'est de communiquer assez autour de nos produits naturels d'argile parce que beaucoup de personne utilisent  l'argile pour des soins de beauté mais réalisent à peine à quel point l'argile peut être très bon médecin grâce à ses multiples vertus. L’Argile ne calme pas juste le mal, elle l'attaque à la racine et l'éradique. Nous aimerions avoir plus de témoignages positifs de personnes ayant retrouvé une guérison grâce aux produits *d'Argile du Soleil* et élargir notre business à l’international Inchallah!

Quel est votre plus gros défi ?

Conquérir les pharmacies pour des dépôts afin d'être plus proche de la population.

Concilier vie professionnelle et vie privée comment vivez-vous cette expérience?*: 

J'avoue que ce n'est pas chose aisée car être parent c'est déjà un job s'il faille le dire à plein temps. Mais je dirai que tout se joue sur un planning, l'amour que vous avez pour votre travail, l'aide reçue d'une mère, d'un partenaire, de proches qui adhèrent à 100% à votre projet et cette détermination qui vous pousse à vouloir aller de l'avant. Comme on dit quand vous aimez ce que vous faites, vous n'avez plus vraiment l'impression de travailler.

Des conseils aux femmes entrepreneures et aux  porteuses de projets?

Être Femme c’est être brave donc ce simple fait est déjà un atout. Ensuite si vous avez un rêve, pensez à l'extérioriser et à le concrétiser, donner vous les moyens pour, surtout si la cause est noble. La voie ne sera pas sans embûches mais l'entrepreneuriat est libérateur. Et personnellement je pense que veiller aujourd'hui pour atteindre ces objectifs et faire ses nuits demain paisiblement c'est trop cool!!!!!

Un mot pour ma féminité ?

Oh oui! Mon merci à votre égard pour  cette aubaine que vous m'offrez. Le meilleur est encore à venir. Que Dieu vous bénisse!

Dieynaba Faye 

SSL Certificates